Centre Louise Bibeau

Maison de répit en Montérégie


CA

 

1979 - FONDATION

À la suite d’un rêve longtemps porté par les parents de l’Association des parents d’enfants handicapés (APEH) de la région de Saint-Hyacinthe, Soeur Louise Bibeau, de la communauté des Soeurs Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe fut contactée par L‘APEH. Ils informent celle-ci qu’ils souhaitent trouver, pour leurs enfants (jeunes et adultes), un endroit pour les accueillir, l’espace de 24 heures, une fin de semaine ou pour les vacances, selon les besoins de chacun.


1980 - PREMIÈRE MAISON

Grâce à un don des Soeurs Saint-Joseph, l’APEH a acheté la première maison qui servira de centre de répit ... c’est le début des opérations du Centre alors nommé À l’Arc-en-Ciel. Soeur Bibeau en est la directrice et elle le demeurera jusqu’à son décès en 1989.


1990 - MEILLEURE RÉSIDENCE

La maison À l’Arc-en-Ciel quitte la rue Papineau pour s’installer dans une résidence mieux adaptée aux besoins des bénéficiaires.


1991 - CHANGEMENT DE NOM

À l’Arc-en-Ciel devient le Centre Louise Bibeau Inc.. L’APEH accorde le mandat de gérer le Centre de répit-dépannage à la nouvelle corporation sans but lucratif.


2001 - RÉNOVATION

Toujours dans le but d’offrir un milieu adapté, un nouveau projet naîtra. celui d’adapter la maison de la rue Payan. Les règlements de zonage de la ville ne permettant pas d’effectuer de modifications, la construction d’une nouvelle maison sera proposée.


2006 ...

Après quelques années de planification et de levées de fonds, le projet de la nouvelle maison de la rue Mailhot verra le jour le 18 décembre 2006.


HISTORIQUE DU CENTRE